banniere-fanny-2

Comblement par injections d'acide hyaluronique Réourlage et volume des lèvres, comblement des sillons nasogéniens, plis d’amertume, autres rides du visage…

Des résultats immédiats et naturels en douceur

Comblement par acide hyaluronique cas 1 avant
Avant
Comblement par acide hyaluronique cas 1 après
Après

Dans le domaine de la médecine esthétique, les techniques de comblement par injections permettent de « remplir » la ride ou de redonner du volume à une zone.  
Il existe, en effet, un pli ou un creux dans la peau qu’il faut combler avec un matériau de synthèse, non animal, biocompatible et résorbable : il s’agit essentiellement de l’acide hyaluronique, composant naturel présent à l’état physiologique dans l’organisme mais diminuant avec l’âge. Sa dégradation est plus rapide si la peau est exposée intensément au soleil ou mal vascularisée par les effets nocifs du tabac. Cet acide va agir comme un filet dont les mailles plus ou moins resserrées vont retenir l’eau afin d’apporter du volume.

Quelles sont les zones que l’on peut traiter ?

Les sillons naso géniens qui étaient le plus traités auparavant ne sont souvent injectés aujourd’hui qu’après avoir réalisé une volumétrie du tiers moyen du visage : pommettes et joues surtout.
On s’occupera aussi des  plis d’amertume, des rides des joues, des lèvres supérieures et inférieures, du menton.
On s’attardera un peu plus sur les zones de la tempe, des lèvres et des cernes.

  • Les lèvres sont une zone très demandée par les patientes, car reflet de l’âge.

On pourra juste atténuer les ridules verticales, améliorer l’ourlet de manière à tendre la peau et ainsi avoir un role préventif.
On pourra aussi renforcer le volume de la lèvre rouge, améliorer l’arc de cupidon.
On peut ainsi redessiner une lèvre avec naturel.

  • Les tempes, lorsqu’elles sont creuses donnent un aspect vieilli au visage, en le squelettisant, on peut les remplir légèrement au-dessus du sourcil par exemple, et ainsi rajeunir le visage.
  • La zone du cerne est une zone très délicate que l’on ne traitera qu’en cas de cerne creux chez des patients jeunes, sinon le risque est grand d’aggraver le problème ; la volumétrie   des pommettes peut apporter également une légère amélioration.

L’injection de toxine botulique précédera celle d’acide hyaluronique afin de détendre au maximum les muscles peauciers responsables des contractions et donc des rides surtout au niveau des rides inter sourcilières.

Quelle est la technique d’injection ?

On peut utiliser une aiguille fine ou très fine ou une canule.
L’aiguille sera indiquée pour le traitement des rides et aussi pour apporter du volume aux pommettes par exemple avec dépôt de micro bolus en profondeur donnant un effet liftant au bas du visage.

La canule pourra être utilisée au niveau des zones dites à risques, là où des vaisseaux peuvent être lésés car elle est moins traumatisante.
Elle sera préférée pour apporter du volume au niveau du dos des mains.

En général une combinaison des deux méthodes d’injection est réalisée selon les zones à traiter.

Quelle est la durée du traitement ?

En fonction des zones traitées, en moyenne vingt à quarante-cinq minutes.

Est-ce que ça fait mal ?

Ces injections sont peu douloureuses.

En cas de sensibilité aux piqures, une anesthésie locale par application de crème ou injection pourra être associée, surtout au niveau des lèvres.

Pour plus de confort, les produits de dernière génération que nous utilisons contiennent un anesthésiant qui minimise encore la douleur.

Est-ce qu’il y a des suites ? Est-ce que ça se voit ?

Quelques rougeurs, œdèmes, voire un hématome au point d’injection, facilement camouflables par du maquillage, pourront apparaître. Cela pourra être minimisé en prenant de l’arnica et en évitant l’aspirine et d’anti inflammatoires une semaine avant les soins.

Le résultat immédiatement visible et très naturel sera optimal dans les semaines qui suivent, le visage est rajeuni & les mains retrouvent leur galbe perdu.

L’acide hyaluronique est progressivement résorbé, plus rapidement au niveau des petites rides et plus lentement si un volume important a été apporté. Ceci nous garantit une sécurité maximale.

Quelle est la fréquence des interventions ?

Tous les 6 à 12 mois, parfois plus, en fonction des patients et de la zone traitée.

Y a-t-il des contre-indications au traitement ?

La prise d’aspirine, d’anti coagulants, la grossesse et l’allaitement.
Les maladies auto immunes en cours de bilan, les maladies graves en cours  de traitement.
Tout processus infectieux en cours fera reporter les injections.
On sera prudent en cas de patientes multi allergiques.
Tout traitement et toute modification de son état de santé doit être signalé au médecin.

Y a-t-il des précautions à prendre avant et après les soins ?

Eviter les sports violents et sources de chaleur (hammam, sauna) pendant 24 heures. Dans les 4-5 jours qui précèdent ne pas prendre d’aspirine et autres anticoagulants, ceci étant ce n’est pas vraiment une contre-indication mais les hématomes seront de rigueur.
En général pour tout traitement par injection on ne prévoira pas un voyage juste après, il est plus raisonnable d’attendre une semaine : si souci le médecin ne pourra peut- être pas gérer à distance.

Quel est le prix d’une injection de comblement ?

Le prix est calculé en fonction de la zone traitée et de la quantité de produit utilisé. En moyenne de 250 à 600 Euros TTC, plus si un nombre élevé de seringues est injecté.
Un devis sera réalisé par le médecin.

Alternatives et associations possibles ?

L’association avec la toxine est possible au niveau inter sourcilier pour les rides anciennes et profondes incomplètement corrigées par l’injection de toxine, qui sera injectée en première intention.

Au niveau des lèvres, l’association aux radiofréquences micro aiguilles augmente la durée de vie des produits de comblement.

Comblement par acide hyaluroinique cas 2 avant
Avant
Comblement par acide hyaluronique cas 2 après
Après